chanter les aigus

Comment bien chanter dans les aigus?

Comment bien chanter dans les notes aiguës?

Pour ma part j’ai une voix plutôt grave pour une femme. Autant vous dire que  chanter des aiguës c’était mission impossible pour moi. Pourtant aujourd’hui, j’y arrive comme le montre ce petit extrait vidéo.

Du coup j’ai posé la question à une professeur de chant lyric Canadienne : Lauren Temblay.  Je vous propose cet article qu’elle a rédigé pour nous!

Comment bien chanter dans les AIGUS?

En tant que professeur de chant et chanteuse d’opéra, c’est une question qu’on me pose constamment.

Les Types de voix

Avant de commencer, il est important de comprendre qu’il y a plusieurs types de voix, ce qu’on appelle les tessitures. Comme vous le savez, les hommes chantent souvent plus grave et les femmes plus aiguë, mais, pour chaque sexe, il y a des catégories de voix différentes. Certaines personnes ont la voix plus grave et d’autres, plus aiguës. Et c’est normal.

Il est  important de comprendre que chanter aiguë vient en grande partie de la génétique. Si vous avez une voix de soprano il sera plus facile pour vous de chanter dans les aiguës. D’ un point de vu anatomique, la norme est que si les cordes vocales sont plus longues, la voix sera plus grave, si elles sont plus petites, la voix sera plus aiguë. C’est un peu comme la différence entre un violon et un violoncelle. Le violon est plus petit et les cordes sont moins longues, il est donc plus aigu, et le violoncelle au contraire est plus grave puisqu’il est plus gros et les cordes sont plus longues.

Tout cela pour dire qu’il est important de connaître son type de voix, car il ne faut pas pousser au-delà de nos limites, aux risques de nous blesser.

Voici les différents types de voix :

Pour les femmes de la voix la plus aiguë à la plus grave  il y a:

  • Soprano
  • Mezzo-soprano
  • Alto
  • Contralto

Pour les hommes, de la voix la plus aiguë à la plus grave, il y a:

  • Ténor,
  • Baryton
  • Basse.

Je n’adresserai pas comment savoir son type de voix dans cet article, mais sachez que c’est important.

Malgré ces catégories, certaines personnes ont des voix extraordinaires, qui leur permettent de changer sur plusieurs octaves.

Ne pas forcer sa voix

Le plus important c’est d’écouter son corps, si vous sentez  que ce n’est pas sain de chanter, que vous avez envie de tousser après avoir chanté, si vous ressentez des douleurs, cela peut être dû à une mauvaise technique, mais aussi au fait de chanter au-delà de votre registre. Il faut toujours essayer de profiter de votre plein potentiel, mais il faut aussi s’écouter énormément, car l’abus prolongé peut vous créer des problèmes à long terme.

Cela arrive à beaucoup de grands chanteurs, par exemple : Maria Callas a rapidement brisé sa voix et n’a pas pu chanter autant qu’elle aurait pu. Et ceci  pour plusieurs raisons, dont l’abus de son registre. Elle chantait des airs de mezzo-soprano trop graves pour elle, ainsi que des rôles de soprano colorature (les sopranos avec les voix les plus aiguës) qui était beaucoup trop aigus pour elle. Elle a énormément endommagé sa voix.

Dès que vous connaissez votre type de voix, vous pourrez vous lancer! Même si certains types de voix sont plus graves, tous peuvent chanter des aigus, même vous! La technique sera très semblable pour toutes les voix, seulement les notes considérées aiguës ne sont pas les mêmes pour tous.

Lorsque j’ai un nouvel élève, il me dit très souvent : ah, moi je ne suis pas capable de chanter aigu!

Et c’est souvent complètement faux, c’est justement souvent des sopranos qui me disent cela. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le registre aigu est plus éloigné de notre voix parlée, nous ne sommes donc pas habitué de l’utiliser. De plus, pour ne pas se blesser, il demande beaucoup plus de technique que les autres registres, mais il est accessible pour tout le monde.

Il y a trois techniques principales pour  chanter les aigus : le belting, me twang et la voix de tête.

Le belting

Le belting est une technique utilisée dans plusieurs types de musique, mais est surtout reconnu dans la pop. Le belting, c’est prendre sa voix pleine, comme la voix parlée et la tirer la plus haute possible. Les hommes chantant de la musique classique utilisent cette technique. Elle est aussi utilisée très souvent dans le chant style Broadway.

Le belting est une des techniques les plus dangereuses au niveau vocal, il est donc extrêmement important de savoir bien le faire. Il faut être certain d’avoir la bonne technique. C’est extrêmement facile de faire du belting en créant des tensions, mais c’est très dommageable. L’appui est très important pour éviter les tensions.

 

LA Relaxation

Donc, pour chanter dans les aigus avec le belting, il faut comprendre l’importance de l’appui(soutien vocale par le diaphragme et les abdominaux) et la relaxation de certains muscles. Les muscles que vous devez relaxer,  sont:

  • Les muscles du cou,
  • La langue
  • Les muscles de la mâchoire.

La mâchoire particulièrement doit être complètement relaxée, car souvent certains chanteurs vont chercher l’appui dans la mâchoire à la place des abdominaux. Les signes d’une mâchoire crispée sont la bouche presque fermée et des mouvements de la mâchoire à chaque note.

L’Appui

L’appui, c’est le contrôle de l’air. Il faut un flux constant d’air contrôlé pour chanter sainement. Pour contrôler l’air, il faut bien respirer et utiliser son diaphragme ainsi que ses abdominaux. Pour bien respirer, il faut premièrement :

  • Avoir une bonne posture,
  • Être complètement droit.

Un exercice à faire pour pratiquer sa respiration est de se tenir droit, et inspirer en essayant de ne pas lever les épaules, en respirant le plus bas possible. Ensuite, vous expirer, sans laisser tomber le tonus de votre posture, et donc ne pas laisser tomber vos épaules. De cette façon, vous sentirez votre diaphragme remonter vers le haut. Lorsque cette technique de respiration est acquise, vous pouvez essayer de chanter avec cette respiration. Vous sentirez vos abdominaux commencer à s’activer, si vous êtes à l’aise, vous pouvez commencer à utiliser vos abdominaux du bas ventre, à les activer avant même de chanter.

Une autre façon de sentir et de muscler les muscles d’appui, est de respirer et un expirer en disant “tssss”, le plus lentement possible. Puisque vous serez concentré sur votre appui, les tensions au niveau du cou et de la mâchoire se dissipent par elle même.

LE Twang

Le Twang est une manière d’utiliser les résonances du nez pour faciliter la montée dans les aigus. Pour pratiquer le Twang, vous pouvez chanter le mot : “Sing”. Il est important de bien appuyer le “S” pour créer de l’appui. Ensuite, vous restez sur « ing », autant de temps que vous le voulez. Vous sentirez vos résonances dans votre nez. Vous pouvez chanter n’importe quel note que vous désirez. Lorsque vous êtes à l’aise avec la sensation, vous serez capable d’ajouter ces résonances lorsque vous chantez en style belting.

Avec cette technique, il est extrêmement plus facile de chanter. La voix sera plus pleine, plus souple et vous pourrez chanter plus longtemps.

LA Voix de tête

Ce type de voix aiguë  est utile pour beaucoup de styles comme la pop, le Rnb, le Jazz. Par exemple, Ariana Grande l’utilise pour ses notes aiguës, pour lesquels elle est reconnue.

La voix de tête, c’est lorsque vous montez au-delà de la voix parlée, c’est la “petite voix” de dessins animés. Pour les hommes, ce type de voix se nomme le falsetto. Cette voix est reconnue comme étant petite et peu puissante. Toutefois, avec la bonne technique, elle peut être extrêmement puissante, particulièrement pour les femmes, encore plus que la voix de belting. Les chanteuses d’opéra chantent en voie de tête et peuvent chanter sans micro et remplir une salle entière, même si un orchestre joue en dessous d’elle.

Cette voix permet de chanter extrêmement aigu, pour tous les types de voix. Beaucoup de femmes peuvent chanter jusqu’à un contre-fa# avec cette technique. Elle est beaucoup moins dangereuse pour la voix.

Comment chanter en voix de tête ?

Pour chanter en voix de tête, le concept est  le même, il faut éliminer les tensions et appuyer le son. Si vous chantez  en voix de tête, à un certain niveau, les sons ne sortirons tout simplement pas. C’est une des raisons pour lesquelles les gens croient qu’ils ne peuvent pas chanter aigu.

Un des éléments les plus importants, c’est de se laisser aller. Il faut OSER, tous lâcher ce qui tient, et essayer. Beaucoup d’essais ne seront pas très beaux, mais à un certain moment, vous trouverez la liberté dans votre voix. Il faut se faire confiance et oser.

Pour avoir une voix plus puissante, il faut chanter en  s’appuyant sur les muscles abdominaux. Pour appuyer, la technique est la MÊME que pour le belting. Il est important de comprendre qu’ il ne faut pas seulement appuyer les notes aiguës, mais surtout les médiums (les notes moyennes qui précèdent les notes aiguës).

Si une note moyenne arrive avant une note aiguë, vous pouvez vraiment l’appuyer, et ensuite la note aiguë semblera beaucoup plus facile, car le corps sera déjà préparé pour la note aiguë.

Voilà avec  un peu de pratique, vous pourrez améliorer significativement vos aiguës et votre registre. Vous pourrez chanter plus aigu tout en gardant la qualité de votre voix au long terme.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.